Postures de Yoga

Savasana : la Posture du Cadavre

Angélique Goguen 

Savasana, la posture du cadavre, est une posture de yoga au sol incontournable.

Souvent considérée comme un simple moment de repos, cette posture offre de nombreux bienfaits et peut s’avérer plus complexe qu’il n’y paraît. Exemple parfait de l’universalisme du yoga, cette posture est accessible à tout le monde. Découvrez avec nous tous les aspects de cette pose de relaxation !

Que signifie Savasana ?

Savasana est une contraction des deux mots sanskrit shava, pour « cadavre », et asana traduit par « posture ».

Un homme allongé sur un parquet bois en tenant son bébé dans les bras.
Finalement, la posture du cadavre en yoga semble assez naturelle !

Contrairement à ce nom qui peut sembler intriguant, cette posture de yoga renferme une vraie symbolique.

La culture hindoue accorde une importance particulière à la mort.

La mort serait incarnée par la déesse Mrytiu, la fille du Dieu de la création Brahma. Elle nait des pores du Créateur lorsqu’il était en quête d’une solution face à l’immortalité des humains.

Dans une version plus moderne, la posture de yoga savasana invite les pratiquants à se libérer du mouvement et de l’action à travers l’immobilité et le lâcher-prise.

Cette posture de yoga vise à atteindre un état de conscience de soi au repos. Une fois dans cette position, les yogis deviennent des témoins éveillés, mais passifs et immobiles.

De plus, cette posture est considérée comme étant l’aboutissement d’un cours de yoga ou comme un préalable à la méditation.

Les différents exercices d’étirement et d’ouverture effectués dans les autres postures aident à desserrer les tensions. Ce qui favorise la détente pour entrer facilement dans la méditation lorsque cette pose est effectuée à la fin d’une séance.

Voici une posture que vous pourriez faire après savasana : la posture de la pince assise.

Comment faire la posture du cadavre ?

A, première vue, cette pose se révèle facile à réaliser. Toutefois, sous cette simplicité se cachent de nombreux détails techniques.

Si réaliser la savasana semble facile d’un point de vue physique, cela peut être mentalement compliqué.

Voici toutes les étapes indispensables pour réussir cet exercice yogique.

En réalité, réaliser cette asana consiste à :

  • S’allonger sur le dos au sol, sur un tapis destiné à cette discipline. Le dos ne doit être ni cambré, ni collé par terre,
  • Écarter les jambes à une largeur plus grande que le bassin,
  • Puis, relâcher les pieds avec les orteils légèrement inclinés sur les côtés,
  • Écarter légèrement les bras et tourner les paumes vers le ciel,
  • Incliner doucement le menton vers la poitrine,
  • Fermer les yeux et respirer de manière naturelle.

Au fil des respirations, le yogi ressentira son corps s’ancrer de plus en plus dans le sol et ses hanches s’ouvrir. Sa cage thoracique s’ouvrira également et ses épaules s’éloigneront l’une de l’autre.

La relaxation sera atteinte à toutes les articulations.

Les muscles du visage, des globes oculaires et de la mâchoire seront détendus.

Le pratiquant n’a plus à se concentrer sur son mantra et sa respiration. À rappeler que cette dernière représente le fil conducteur selon le code de conduite du yoga. Sans elle, le corps ainsi que le mental ne trouvent pas leur chemin.

Puis, le yogi sort lentement de la pose en bougeant doucement ses membres et en restant allongé un instant sur le côté droit.

Découvrez aussi balasana, la posture de l’enfant, très pratiquée dans les salles de yoga.

Les points clés du Savasana

La principale difficulté dans la réalisation de cet exercice est l’atteinte de la concentration.

Sans s’endormir, la tête se vide et le corps se laisse enfoncé dans la surface. L’idée est de s’apaiser en profondeur tout en trouvant une immobilité parfaite. Les pensées qui traversent l’esprit doivent être chassées ou mises de côté pour pouvoir se concentrer sur soi-même.

Pour y arriver, voici les points essentiels à retenir.

S’installer confortablement

Il est primordial de prendre le temps de bien s’installer pour se sentir stable et confortable. Une astuce que vous pourrez essayer, c’est d’enrouler une couverture sous vos genoux. Vos jambes et le bas de votre dos en seront plus détendus. N’hésitez pas à utiliser une couverture puisque la décontraction a tendance à abaisser la température corporelle.

Rester attentif au corps et à la respiration

Il sera plus facile de réaliser un scan corporel une fois bien installé. Vous pourrez ainsi vous détendre tant sur le plan corporel que mental. En effet, ce dernier doit être présent pour réussir à rester éveillé tout au long de la pose.

Chasser les pensées

Ce style yogique ne vise pas à s’interdire de penser, mais à ne pas se laisser distraire par les pensées. Placer son attention sur la respiration est un excellent moyen d’y arriver.

Sachez qu’il est essentiel de rester au moins 5 minutes en station immobile après une brève session de yoga. Cela peut aller jusqu’à 15 minutes en fonction du niveau de pratique.

Outre cela, prenez suffisamment le temps pour sortir lentement de cette pose en respirant profondément. Commencez par bouger les orteils, les doigts, les mains et les pieds pour faciliter la sortie de posture.

Intégrez aussi chaturanga dandasana (posture de la pompe yogique) dans votre programme d’entraînement !

La posture du cadavre : les erreurs à éviter

Comme pour toute pose yogique, il est normal de faire des erreurs dans cette asana. Voici comment les éviter :

S’endormir lors de la session

La posture du cadavre peut être considérée comme un moment de sieste. Toute la difficulté de cette pratique réside dans le maintien d’un équilibre fragile entre l’abandon de soi tout en conservant l’attention du mental.

Rester en tension durant la pose

L’une des règles d’or dans cet exercice yogique est de ne pas garder le corps en tension. C’est pourquoi il est essentiel de se relâcher entièrement, même au niveau des traits du visage.

C’est dans le fait de rester allongé par terre tout en étant submergé de pensées qui fait toute la complexité de cet exercice. « Qu’est-ce que je vais faire de ma vie », « Est-ce que j’ai bien fait mon travail » …, ce n’est pas parce que l’esprit erre d’idée en idée que la pose est mal réalisée.

L’essentiel est d’essayer d’axer la concentration sur la respiration.

Les bienfaits du Savasana

Un cours de yoga est généralement réalisé dans un but précis qui se reflète dans le choix et le déroulement des asanas.

Une fois en position du cadavre, le yogi perçoit le silence en lui et autour de lui.

Il ressent également l’effet de la séance de yoga. C’est pourquoi cette pose optimise, avant tout, les bienfaits d’une pratique yogique. À savoir qu’elle est pratiquée en début ou en milieu de session dans certaines traditions et certaines écoles.

Sur le plan physique, cette asana aide à :

  • Diminuer la tension artérielle en calmant le système cardiovasculaire,
  • Relâcher tous les muscles et lutter contre la fatigue,
  • Activer le système nerveux parasympathique qui gère la détente et le sommeil,
  • Atténuer les maux de tête,
  • Favoriser la circulation de l’énergie dans tout l’organisme.

Plus qu’un exercice, cette posture est particulièrement bénéfique mentalement puisqu’elle permet de :

  • Apaiser l’esprit en offrant une paix intérieure,
  • Réduire le stress et lutter contre la dépression ainsi que le risque d’insomnie,
  • Renforcer la pleine conscience pour être à l’écoute de ses sensations et de ses émotions,
  • Améliorer la concentration,
  • Favoriser la relaxation profonde et durable.

De plus, cette asana active l’énergie en la débloquant et en la faisant circuler dans tout le corps grâce au relâchement musculaire.

Maintenant que vous possédez toutes les informations nécessaires sur cette pose, n’hésitez pas à en pratiquer chez vous pour modifier vos routines quotidiennes.

Et augmentez le niveau pour ne pas vous lasser, avec la posture hanumanasana (le grand écart) !

Les variations de la posture du cadavre

Il existe des possibilités pour modifier la posture du cadavre afin de bénéficier de plus de confort pendant l’exercice.

Une fille allongée au sol, semble se reposer sur une serviette.
Attention, faire la posture savasana ne signifie pas uniquement s’allonger au sol !

Pour rappel, le corps se refroidit facilement dans cette position puisqu’il est physiquement inactif.

De ce fait, il est préférable de se couvrir avec une couverture pour ne pas ressentir les sensations de froid. Le pratiquant peut également placer un coussin adapté sur ses yeux pour plonger entièrement dans le noir.

Si vous ne souhaitez pas effectuer la pose classique, une autre variante est possible.

Elle vise à plier légèrement vos membres inférieurs et à placer un bolster de yoga sous les genoux pour profiter d’un appui confortable. Celle-ci consiste également à surélever la tête à l’aide d’un bloc de yoga. Cette astuce permet d’éviter la sensation de bras engourdis.

Savasana : quelles sont les contre-indications ?

En principe, savasana peut être effectuée par tout le monde.

Néanmoins, le fait de rester allongé à terre peut être gênant pour certaines personnes, en particulier les femmes enceintes en second et en troisième trimestre.

Dans ce cas, il est conseillé de se coucher sur le côté gauche et de placer un coussin entre les genoux. Cette adaptation se présente comme une excellente alternative pour pratiquer cette pose confortablement tout en profitant de ses bienfaits.

Pour résumer, la pose savasana est bien plus qu’un moment de pause dans un cours de yoga.

Véritable invitation à la transformation et au lâcher-prise total, elle se présente comme un point de départ vers une relaxation profonde. Cette asana tient un rôle essentiel dans la réalisation de cette discipline ancestrale puisqu’elle guide les pratiquants à se reconnecter à eux-mêmes.

Si vous souhaitez aller encore plus loin et apprendre d’autres postures de yoga optez pour des cours avec un professeur, à domicile ou en ligne.

Recommended Posts

Postures de Yoga

Les Accessoires de Yoga Essentiels pour Débuter !

Pratiquer le yoga nécessite un minimum d’équipement pour garantir confort, sécurité et efficacité. Que vous soyez débutant ou yogi confirmé, disposer des bons accessoires de yoga peut améliorer significativement votre expérience. Dans cet article, nous allons passer en revue les accessoires de yoga indispensables pour débuter, en comparant les meilleures marques et les prix pour…

Angélique Goguen 
Postures de Yoga

10 Postures de Yoga pour Améliorer la Flexibilité !

La flexibilité est un aspect crucial du yoga qui améliore non seulement la mobilité, mais aussi la posture et la réduction des tensions musculaires. En pratiquant régulièrement des postures de yoga spécifiques, vous pourrez considérablement augmenter votre souplesse. Voici 10 postures de yoga pour améliorer la flexibilité, chacune accompagnée d’instructions détaillées pour vous aider à…

Angélique Goguen